Catégories
Décoration

Comment poser les plaquettes de parement ?

Les plaquettes de parement sont des éléments de décorations à la fois originaux et élégants. Le rendu visuel qu’elles offrent est difficilement comparable à d’autres éléments de décorations muraux. Que ce soit en extérieur ou en intérieur, la plaquette de parement vient ajouter à la décoration une touche naturelle chaleureuse. De plus elle est facile à installer à condition de savoir comment le faire. Voyons ensemble comment poser les plaquettes de parement dans les règles de l’art.

Plaquettes de parement, un revêtement mural très élégant

Si vous cherchez des idées pour changer de décoration, les plaquettes de parement peuvent faire l’affaire. En effet, ce sont des revêtements muraux très appréciés du fait de leur élégance et de leur facilité à changer radicalement l’atmosphère d’une pièce.

Il existe différents types de plaquettes de parement :

  • Les plaquettes de parement en briquette, en ardoise
  • Les plaquettes en pierre naturelle
  • Les plaquettes en plâtre ou en imitation de pierre
  • Les plaquettes en quartz.

Elles sont également intéressantes, car elles peuvent être posées dans n’importe quelle pièce de la maison ou même à l’extérieur. Le prix des plaquettes varie en fonction du type de plaquette, mais de manière générale le prix peut aller de 15 euros jusqu’à 150 euros par mètre carré.

Les matériels nécessaires pour poser les plaquettes de parement

Rien n’est difficile lorsqu’on est bien équipé ! Même si vous n’êtes pas trop un bricoleur vous pouvez poser les plaquettes de parement assez facilement si vous avez les matériels nécessaires à disposition. Parmi les matériels utiles, vous avez :

  • Les tasseaux

Ce sont généralement des pièces en bois utilisées comme appui pour la pose de plaquettes de parement.

  • Les colles

Toutes les colles ne sont pas faites pour cela, il faut des colles spéciales adaptées à la pose des plaquettes. Il y a aussi des colles adaptées à chaque type de plaquette.

  • Un niveau à bulle

Il sera indispensable pour vérifier l’horizontalité des plaquettes que vous aurez posées.

  • Les outils basiques

Parmi les outils basiques, vous avez besoin d’un mètre, d’un maillet, d’un papier de verre (gros grains), d’une spatule (crantée), d’un crayon et d’une règle pour maçonnerie.

  • Les outils de découpe

Vous aurez besoin de différentes scies en fonction des plaquettes : plaquettes en plâtre (scie égoïne), plaquettes en pierre (scie circulaire). Vous aurez aussi besoin d’une meuleuse d’angle et d’une perceuse.

  • Les outils de joints

Si vous décidez de placer des joints, vous aurez besoin d’une auge, d’une truelle, d’une langue de chat, des cales et d’un fer à joint.

Pour poser des plaquettes de parement en extérieur ou dans des pièces humides comme la salle d’eau ou la cuisine, vous aurez besoin d’un traitement hydrofuge.

Et bien sûr il ne faut pas oublier vos plaquettes de parement. Il est généralement recommandé d’avoir à disposition un surplus (15 %) par rapport à la surface du mur à couvrir. En cas de mauvaise manipulation ou de perte, vous aurez droit à une marge d’erreur.

Les étapes pour poser les plaquettes de parement

Pour poser vos plaquettes de parement, vous devez suivre 4 étapes importantes.

La préparation du mur

Avant de procéder à la pose des plaquettes, vous devez veiller à ce que le mur soit bien plan, sec et propre. Si la surface est bombée, vous aurez du mal à placer convenablement vos plaquettes de parement. Il faut que le support soit en bon état pour supporter suffisamment les plaquettes.

Afin de bien préparer le mur à recevoir les plaquettes, vous devez :

  • Enlever tout ce qui recouvre la surface murale, les papiers peints et les lambris,
  • Couper la source du courant et enlever tout ce qui est prise et plinthe se trouvant sur le mur,
  • Poncer le mur pour bien l’aplanir et combler les éventuels trous avec de l’enduit.
  • Nettoyez la surface murale à recouvrir. Faites en sorte de ne pas avoir de saletés ou de traces de gras.

Pour que la pose de plaquettes soit une réussite, il faut que le mur soit assez solide. En effet pour que les plaquettes tiennent bien au mur il faut qu’ils soient encore en état de supporter les poids des plaquettes de parement. Donc si jamais votre mur est mauvaise état, il faudra l’assainir avant le montage. Si votre mur est humide, il faudra identifier la source du problème et le résoudre avant la pose.

La préparation des plaquettes de parement

La préparation des plaquettes se fait en deux étapes : La première consiste à mélanger les plaquettes et la deuxième à les vérifier.

Lorsque vous achetez des plaquettes par paquet il se peut que certains paquets aient subi un petit changement de couleur. Cela arrive souvent lorsque les paquets sont exposés dans le magasin assez longtemps. Des fois il peut aussi y avoir des traces d’usures. Quoi qu’il en soit vous devez éviter à tout prix que ça se remarque une fois les plaquettes posées. C’est pourquoi vous devez déballer les paquets et mélanger les plaquettes de parement.

La vérification des plaquettes de parement doit se faire une par une. Cela a pour but de détecter les plaquettes qui présentent des imperfections et de les mettre de côté. Vous pourrez les utiliser ultérieurement pour les découpes. Veillez à ce que les dos des plaquettes soient bien planes. S’il y a des petits défauts au dos, vous pourrez les ajuster à l’aide d’un grattoir.

La pose des rangées

Une fois le mur et les plaquettes préparés, passez à la pose des cales. La pose des plaquettes doit commencer par le coin inférieur du mur. Mettez vos cales de manière à ce qu’il y ait encore un petit espace entre la première rangée de plaquettes et le sol. Vous pouvez maintenant commencer à placer vos plaquettes.

Pour placer une plaquette de parement, vous devez à l’aide de votre spatule mettre de la colle sur le dos de celle-ci, mais également sur le mur. Veillez à bien repartir la colle sur les surfaces concernées. Posez la plaquette sur le mur et gardez-la contre le mur fermement pendant une dizaine de secondes pour qu’elle soit bien collée. Effectuez la pose des plaquettes sur une première rangée avant de passer plus haut.

Quand vous aurez fini une première rangée, il est possible qu’une découpe soit indispensable. Vous devez alors prendre les mesures. Pour retrouver facilement vos mesures, mettez-les sur le dos de la plaquette. Ensuite, faites la découpe à l’aide d’une scie appropriée à la nature du matériau.

Procédez de la même manière pour les autres rangées jusqu’à ce que toutes les plaquettes de parement soient collées. Pour la disposition des plaquettes de parement, ce sera à vous de déterminer votre style. Vous avez la possibilité d’alterner les plaquettes, c’est-à-dire placez une demi-plaquette entre chaque plaquette. Vous pouvez aussi faire une superposition des plaquettes.

Pour éviter que certaines plaquettes de parement ne soient collées de travers, vérifiez constamment chaque pose avec votre niveau à bulle.

La touche finale

Avant de finaliser la pose de vos plaquettes de parement, vous devez attendre généralement 1 ou deux jours. Il faut attendre que la colle soit bien sèche. Vous pourrez consulter le temps de séchage sur l’emballage de la colle. Une fois que la colle est bien sèche, vous pouvez placer les joints ou passer directement à la mise en place des interrupteurs et prises si vous n’en avez pas besoin.

Pour la pose des joints, munissez-vous d’enduit et d’une poche de douille. Appliquez-le sur la surface voulue et n’oubliez de le lisser avec le fer à joint. S’il y a des parties qui débordent, vous n’aurez qu’à essuyer avec une éponge bien humide.

Quelle couleur choisir avec vos plaquettes de parement ?

Pour finaliser la décoration de votre pièce, pensez également à changer la couleur de la pièce si nécessaire. Pour harmoniser le tout, pensez à choisir la couleur de la pièce avec soin.

De manière générale, la couleur blanche se marie bien avec les plaquettes en pierre naturelle crème ou gris. Cela offre une décoration simple, mais stylée. Vous pouvez également opter pour du beige. Si vous voulez créer un style tendance, optez pour du noir, du gris foncé ou du bleu nuit.

Les mariages de couleurs sont nombreux, à vous de choisir lequel vous convient le mieux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *